who's who ?

team

Bio éclair

1961 : 1er jour sur terre à Paris le 20 juillet

1962 : 1er pas

1971 : 1er appareil photo

1980 : 1er  job comme Assistant photographe (JD Lorieux)

1985 : 1ère publication comme photographe (Marie-Claire)

1987 : 1er contact avec un Conflit Armé (Salvador)

1989 : 1ère caméra dans les mains (Liban)

1990 : 1ère exposition photo (Institut du Monde Arabe)

1993 : 1er documentaire pour la télévision (Ushuaïa)

2003 : 1er livre publié chez Arthaud ( Le Ventre de la Mer)

2009 : 1er film institutionnel (Hermès)

2012 : 1er pas comme éditeur (1961digitaledition)


Bio éclair

1981 : naissance à Marseille

1999 : 1er stage en agence de com (Marseille)

2002 : licence d’Arts Plastiques
(Aix-en-Provence)

2004 : diplôme national de concepteur designer graphique – 2 ans d’apprentissage en agence de com (Marseille)

2005 : 1er job diplômé en agence de com

2006 : s’installe en freelance

2007 : début dans le monde du web

2007-2012 :
associée à 3 boutiques e-commerce de décoration

2013 :
associée comme directrice artistique à la maison d’édition 1961DigitalEdition

Cette jeune consultante en communication a démontré son talent en travaillant depuis près de 10 ans pour de grands cabinets et web-agencies de la région PACA.

Elle intervient pour conseiller sur les meilleurs supports de communication à adopter (papier, web, etc.) et réaliser ensuite les supports ainsi décidés.

Que ce soit mettre en place l’identité visuelle, faire évoluer les outils dédiés à la communication de l’entreprise (évolution du site internet, mise en place des réseaux sociaux), réaliser des catalogues produits ou bien même accompagner un évènementiel, cette communicante dans l’âme est à l’écoute de ses interlocuteurs pour répondre au plus près à leurs attentes.

D’abord photographe de mode puis reporter de guerre, Frédéric Presles se consacre, depuis le début des années 1990, au monde marin en particulier et à l’environnement en général.
Parisien de naissance, il se destine tôt à une carrière de photographe, avant de devenir réalisateur et producteur de documentaires animaliers.

De 1980 à 1984, Frédéric est assistant de photographes de mode comme Guy Bourdin, Jean Daniel Lorieux puis du studio Vogue. Dès 1985 et  jusqu’en 1988,  il travaille pour des rédactions prestigieuses comme (Marie Claire, Dépêche mode, Vogue, Tatler) pour lesquelles il prend en photo des personnalités du  cinéma (Nathalie Baye, Jean-Luc Godard, Martin Scorcèse…) de la mode (Armand Ventilo, Paco Rabanne…) et du monde politique (François Mitterrand, François Fillon…).

À partir de 1987, il devient reporter de guerre et se plonge alors au cœur des conflits au Salvador, au Guatemala, au Liban en 1989 (passant à la caméra à ce moment). 1990 expose son travail sur le LIBAN au QUOTIDIEN à l’institut du monde Arabe de Paris. Puis après un séjour en Roumanie en décembre 89 il finira son cursus guerrier dans le Caucase où il renoncera définitivement à ce genre à son retour du front Georgien-Abkhaze en février 1993.

Depuis 1993, il se découvre une passion pour la nature et plus particulièrement pour le monde marin qui ne cesse depuis de le fasciner. Il pratique donc la plongée sous-marine pour aller à la rencontre de ce monde mystérieux. De cette découverte naissent plusieurs documentaires pour la télévision. Diffusés dans les émissions d’Ushuaïa jusqu’en 1995 sur TF1 mais aussi sur Canal Plus et France Télévision (2 – 3 – 5). Depuis 1997, les sujets de ses films doublés en photos lui permettent de publier de nombreux articles dans la presse magazine nationale et internationale (Geo Allemagne – Life Magazine – Fig Mag…).

En 2003, publication de son premier livre « Le ventre de la Mer» aux éditions Arthaud, qui retrace ses expéditions sous-marines effectuées pendant une dizaine d’années aux quatre coins du monde. Il renouvelle cette expérience de l’écriture avec un deuxième ouvrage, « l’Arche de Jervis », publié en 2004 toujours chez Arthaud, qui sort parallèlement à la  réalisation d’un film documentaire du même titre diffusé sur France Télévision.

En 2005, Frédéric renoue avec une ancienne passion qu’est l’art Contemporain en ouvrant une galerie: Art Gallery Solution à Marseille – Nice et Toulouse au sein de grands magasins – un concept permettant à tous de découvrir l’Art Contemporain sans a priori et pour défendre les artistes qu’il aime, sans pour autant renoncer a produire et réaliser ses films:  Le ventre de la Mer en 2006 : film de 52 minutes réalisant un tour du monde sous marin. Puis en 2007  «Mer de sable – désert de Vagues » – premier film de la série Antipodes dont il a eu l’idée lors d’un voyage en nouvelle Zélande réalisé pour Ushuaia au début de ses réalisations. 2008 nouvelles séries de programmes en préparation. La série INVENTAIRE dont les 31 premiers épisodes sont diffusés sur France Télévisions depuis 2009. 30 épisodes supplémentaires seront livrés en 2011. Entre-temps, réalisation et production du film de présentation du projet Wally Hermès Yacht 58×38 ainsi que réalisation de photographies pour ce projet et pour la maison Hermés non seulement comme le portrait de Naomie Campbell réalisé dans les ateliers du sellier mais aussi une série complète de la Direction Artistique de Pierre Alexis Dumas à Jean Paul Gaultier sans oublier Pierre Hardy – Jean Claude Ellena – et trente autres créateurs du prestigieux sellier. Depuis 2012  Écriture et photographies en début d’année avec la réalisation d’une série de portraits pour Flammarion, Stock et d’autres éditeurs. La même année ; création d’un secteur édition 1961digital-edition qui complète les productions images et films de la société de production. Le secteur édition recoupe les productions films sur certains sujets. D’autres comme la collection de guides touristiques Adresses Clés font appel aux compétences internes de l’entreprise: Photographies, rédactionnel  et graphisme dont la direction artistique est confiée à Marianne Alivon.